Clavier de piano : découvrez l’anatomie du piano !

piano à queue

Constitué de cordes frappées, le piano est un instrument polyphonique, dont l’ancêtre est le clavicorde. On l’utilise principalement dans la musique occidentale, mais aussi dans d’autres genres musicaux, tels que le jazz. Plus qu’un simple appareil musical, le piano est un véritable héritage, qui se décline en différentes versions. Découvrez alors son histoire et son anatomie.

Clavier de piano : histoire et présentation du piano

Le piano a vu le jour au début du XVIIe siècle. Il ressemble au clavicorde et au clavecin, mais avec un son modulable. Autrefois, cet instrument à clavier était dédié à la haute bourgeoisie et à l’élite, mais peu à peu, son utilisation s’est étendue, notamment au cours de la moitié du XXe siècle. A part les grandes marques, on a vu alors apparaître des instruments à clavier d’entrée de gamme.

Le piano résulte surtout de l’assemblage du cymbalum et du clavicorde, qui sont des instruments à cordes frappées. Est ensuite née l’idée que des marteaux peuvent s’actionner et frapper des cordes lorsqu’on appuie sur les touches du clavier. Ensuite, le piano-forte vit le jour en 1970. Il fût très populaire à l’époque de Mozart et Schubert. Puis, il a connu des améliorations à la fin du XIXe siècle, notamment :

  • Un clavier musical plus souple
  • Des touches flexibles
  • Une meilleure sonorité
  • Plus de justesse
  • Des cordes en acier plus résistants

Blüthner fût le premier grand fabricant industriel de piano. Il a conçu des modèles esthétiques, puissants, imposants et robustes nécessitant un déménageur piano pour être transportés. Le piano prit sa forme actuelle vers 1880-1890. 20 firmes productrices de piano moderne ont été recensées dont Stein, Blüthner, Erard et Broadwood.

Le clavier de piano et ses 88 touches noires et blanches

Le clavier de piano est un alignement de touches noires, appelées feintes et de touches blanches, appelées marches. Les feintes et les marches sont alignées successivement. Le clavier de piano comporte 88 touches, réparties comme suit :

  • 52 touches blanches
  • 36 touches noires

Elles peuvent être conçues en bois de sapin, de tilleul ou d’épicéa et permettent d’actionner les marteaux du piano. Auparavant, elles étaient recouvertes d’ivoire, mais depuis l’interdiction d’usage de cette matière, elles sont couvertes d’ébène ou de plastique. De ce fait, elles sont très fragiles, ce qui oblige le recours à un professionnel du déménagement dobjet lourd pour transporter le piano en toute sécurité.

Les marteaux et les cordes derrière les touches de piano

Ce sont les cordes et les marteaux qui permettent aux pianos acoustiques d’émettre des sons. Les cordes sont faites en acier, avec un diamètre variable :

  • Les cordes d’environ 0,8mm de diamètre sont dédiées aux notes les plus aiguës.
  • Les cordes d’environ 1,5mm de diamètre sont pour les notes graves.

La fréquence d’une corde peut être influencée par les facteurs suivants :

La tension

La fréquence varie selon la tension appliquée sur la corde.

La masse

La fréquence s’élèvera en fonction de la finesse de la corde.

La longueur

La fréquence dépend aussi de la longueur de la corde.

Il faut noter que ce sont les chocs des marteaux qui permettent de faire vibrer les cordes du piano. Les marteaux sont actionnés à chaque fois que le joueur presse sur une touche.

Les autres éléments constitutifs du piano

Outre le clavier, les cordes et les marteaux, le piano comporte aussi d’autres éléments :

Le pédalier

Il est muni de trois pédales :

  • La pédale de droite : aussi appelée pédale forte ou pédale de sustain. Elle fait durer une note, même après avoir relâché la touche.
  • La pédale de gauche : aussi appelée pédale douce. Elle adoucit le volume et le timbre du son.
  • La pédale tonale

La table d’harmonie

Elle fait partie de la structure du piano. C’est une planche en bois mise en vibrations grâce à des chevalets qui transmettent la vibration des cordes.

Le sommier

C’est également une pièce en bois où sont enfoncées les chevilles d’accord.

Transport Piano protège votre instrument lors d’un déménagement

Que vous disposiez d’un piano acoustique, d’un piano numérique ou d’un piano électrique, confiez son transport à des professionnels du déménagement. En effet, tous les éléments qui composent ces instruments de musique sont très fragiles. Il est important de prendre des précautions pour le transport, au risque de les endommager.

Or, il ne suffit pas de faire attention. Une véritable expertise en manutention d’engins musicaux est requise pour garantir l’arrivée du piano en toute sécurité dans la nouvelle maison ou sur scène. Aussi, si vous souhaitez retrouver le blanc brillant de votre piano droit ou les douces mélodies de votre piano à queue du magasin de musique, vous avez intérêt à confier son déménagement à des transporteurs spécialisés comme Transports Piano.